Arrivée à Christchurch

21/01/2011 - Pays : Nouvelle Zélande - Imprimer ce message

     Avant dernier jour de route. Ce soir, nous serons déjà à la fin de notre aventure avec larrivée à Christchurch, d'où nous repartirons dans notre contrée australienne, chacun de notre côté pour réellement commencer son aventure.


     Après un réveil à la bourre, effectué par les filles à 8.30AM alors que je devais me lever à 8AM, nous commençons le rituel du matin. Douche, d'où 3 gouttes tombaient, donc très rapide, et petit déjeuner avant de repartir plein nord.


     Sur la route, nous profitons de passer par Dunedin (on prononce DÔ-NI-DEN, enfin quelques chose comme ça !!). Si vous le prononcez à la française ou essayer de mettre l'accent anglais, personne ne va vous comprendre et on vous rira même au nez, donc suivez mes conseils...


     Donc petit tour rapide à Dunedin, deuxième ville de l'île du Sud de par sa population, puisque le parcmètre ne nous donne que 30minutes maximum de parcage. Et puis, de toute façon, au vu de la pluie et du froid qui s'abat sur nous, on n'a pas trop envie non plus de nous attarder. Surtout qu'une longue route nous attend. Nous commençons par la place octogonale avec la Town Hall et la St Pauls Cathedral. Nous continuons ensuite notre route vers la Railway Station, surprenante par son originalité architecturale, située juste en face de Cadbury World, la célèbre marque de chocolat. (MMhhh !!!!) Sur le chemin du retour, nous faisons un arrêt devant la First Church construite dans la région d'Otago. Par la suite, retour à la voiture et nous voici parti sur la Péninsule d'Otago, longue d'une trentaine de kilomètres, qui jouxte la ville de Dunedin et offre une superbe vue sur la baie une fois sur les hauteurs de cette dernière.


     Ensuite, nous traçons la route jusqu'à  une ville située entre Moeraki et Dunedin, dont je ne me souviens pas du nom, pour voir une colonie de phoques que l'on pouvait approcher à quelques mètres et des pingouins, qui eux, étaient perchés sur une falaise. On décide de continuer d'avancer pour manger et trouver un coin un peu à l'abri car on subissait le vent violent et le froid, comme depuis quelques jours maintenant. Direction donc Moeraki pour observer les 'Moeraki Boulders'. Formées il y a 65 millions d'années, ce sont d'immenses pierres sphériques, sur le sable qui sont accessibles à marée basse. Il faut laisser une petite participation. 2$ sont demandés, mais pour pas faire tâche et si vous ne voulez pas laisser la somme requise, mettez une pièce, tout simplement. Personne ne verra que ce n'était pas 2$ !!


     Toujours pas de possibilité pour manger, mis à part dans la voiture. On continue donc d'avancer en direction de Oamaru. Sur la carte, un centre d'information est noté, on devrait donc pouvoir trouver une place pour se poser quelques instants afin de se restaurer un peu, car il commence à se faire tard (3.30PM) et le petit déjeuner est dorénavant loin. Charmante petite ville de style victorienne, Oamaru nous accueille pour notre repas, en face du Visitor Centre, dans un charmant parc. Avant de repartir, nous faisons un crochet en direction du centre des pingouins pour prendre en photo le fameux panneau 'Slow, Penguins crossing'. Une fois dans la boîte, nous reprenons la route, cette fois-ci, tout droit, direction Christchurch, notre dernière étape.


     Jusqu'à Oamaru, la route est plate, droite, sans intérêt, hormis dans la péninsule d'Otago. La seconde partie du trajet est identique. Autant dire que les 6h de route entre Milton et Christchurch ont étés plus qu'ennuyeuse. On avait juste l'impression de ne pas avancer et que nous ne verrons jamais Christchurch.


     Aux alentours de 7PM, nous voici en périphérie de notre terminus et nous arrivons chez Rebbeka, qui sera notre dernier hôte de ce séjour néo Zélandais. On a commencé par Anna et l'on termine par Rebbeka, les deux seules femmes couch-host de l'aventure. Au cours de la soirée, nous apprenons qu'un tremblement de terre a eu lieu la nuit d'avant et que l'épicentre était tout proche de leur domicile, et qu'il n'est pas impossible qu'un nouveau se produise dans la nuit. Christchurch et la région de Canterbury est une zone à fort risque sismique. Rappelez vous le séisme de l'année dernière dans cette région.

     Pour notre dernière soirée en NZ, nous avons décidé d'acheter des kumaras, la pomme de terre locale, afin de manger quelques chose de typique avant de partir. Mais n'ayant aucune idée de comment les préparer, nous demandons à notre hôte qui nous sors différentes recettes. Pendant cela,  une leçon de prononciation a lieue sur la fameuse ville de Dunedin, qui pour nous, reste et restera toujours imprononçable. Après le repas, petit cours de cuisine française avec Rebbeka qui nous a sorti tous ces livres de cuisine en nous demandant quels termes étaient français et ne l'étaient pas. ainsi que comment les prononcer. Soirée très sympathique comme toutes celles passées en couch-surfing.


     Il est temps d'aller se coucher. Demain, notre dernière journée en Nouvelle Zélande se passera dans la ville de Christchurch. Toutes les bonnes choses ont une fin et celle-ci approche. Mais avant cela, profitons des derniers moments




Etapes :
Christchurch
Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :