Arrivée à Franz Joseph

14/01/2011 - Pays : Nouvelle Zélande - Imprimer ce message

     Aujourd'hui, nous arrivons au pied du glacier de Franz Joseph où nous observerons demain notre première journée de 'repos' du voyage. Et cette nouvelle journée de route nous réserve bien des surprises...


      Après un petit déjeuner pris sur la terrasse avec nos tranches de pain de mie et de nutella (MMhhh...) nous voilà reparti dans notre aventure avec comme première destination Punakaïki afin de contempler les Pancakes Rocks et les Blowholes où s'engouffre l'eau quand les conditions météorologiques y sont favorables. Mais avant cela, petit passage pour redonner à boire à la voiture car nous passons la dernière station avant les 100 prochains kilomètres. Mieux vaut prévenir que guérir ...


     Ensuite, nous nous rendons à Greymouth et c'est ici que les ennuis commencent. Le but de notre arrêt est de trouver un 'Vodafone' afin de voir pour se faire échanger le crédit de 35$ acheté quelques jours auparavant par Claire mais qui ne passait pas sur le téléphone formaté australien. Mais, ils ne reprenne pas le crédit, bien sûr. Je profite de notre passage au centre d'informations pour réserver ma sortie sur le glacier du lendemain. Ce sera donc un 'Full Day Trip' sur le Franz Joseph Glacier. De grosses hésitations avec Fox Glacier mais Franz Joseph semble être plus célèbre. au vu de la différente documentation de la région. Mais tout ne s'arrête pas là.


      Afin de récupérer Internet, nous nous rendons au MacDo qui, logiquement, a le WIFI gratuit. Mais pas à Greymouth. Nous décidons de nous rendre au YHA de la ville (auberge de jeunesse) afin de squatter Internet au pied du bâtiment et d'utiliser le crédit qu'il nous restait de Rotorua. Mais le réseau est mauvais pour certains ordinateurs et donc impossible de se connecter à Internet pour recharger son crédit. téléphonique cette fois-ci. (On s'y perd avec tous ces crédits Internet, téléphone...) Claire décide de monter et de se poser devant la porte d'entrée pour avoir le meilleur réseau possible. Pendant ce temps, on organise avec Victoria un grand rangement dans la voiture et un tri dans la documentation qui abonde dans la voiture. Tant qu'à y être, on se pose sur la terrasse de l'auberge pour manger. Afin d'éviter les coups de soleil à mon ordinateur, je le pose par terre, sous la table, à l'ombre.

 

     Après avoir mangé, nous profitons d'être dans une grande ville pour aller faire les courses en vitesse et aussi m'acheter quelques gâteaux pour l'excursion du lendemain. En repartant, Victoria allume son PC et la petite musique de Windows se fait entendre. Vous savez le fameux 'Toulou-Toulou' et d'un coup une pensée surgit. Mon ordinateur !! Je l'avais laissé sous la table du YHA. On se dépêche de retourner au YHA pour le récupérer. Heureusement, il y était encore. Un peu chaud mais ça va. Décidément, après l'aéroport de Sydney, je ne suis pas sûr de le garder durant tout mon trip. A présent, on sort de cette ville porte-poisse et on file directement à notre ville d'arrivée.


     Au passage, pour changer, toujours aucune nouvelle de notre hôte de ce soir après un dernier arrêt à une quarantaine de kilomètres de Franz Joseph pour l'appeler. On en profite même pour aller visiter le magasin d'art Maori à quelques pas de la cabine téléphonique.


     Nous arrivons à destination mais pas à Franz Joseph. Nous atterrissons dans une petite ville à 1/4h de voiture :The Forks. Une fois devant la maison, personne à l'horizon. On tape à la fenêtre. Toujours personne. On arrive peut-être trop tôt. On laisse alors un mot et on décide d'aller tuer le temps en allant à Okarito afin de marcher autour du lagoon. On en profite pour se reposer sur la plage et l'on se fait attaquer par les 'sand-fly'. De petites mouches qui crèchent sur toute la côte Est de l'île du Sud néo Zélandaise et qui ont le même effet que les moustiques. Ca pique, ca gratte, c'est désagréable.


     Il est à présent l'heure de retourner chez notre couch-surfer mais toujours personne. On tape encore mais pas de réponse. On se pose dans la voiture et on attend jusqu'au moment où l'on voit une personne dans la maison. Elle nous accueille. En réalité, elle est une des coloc' de la maison. On apprend que Ned, notre hoste, est parti au pub après sa journée de travail. OK !! On fait connaissance avec une autre colloc' et les moustiques présents en grand nombre dans la maison.


     En voyant le bordel dans la maison et les moustiques ultra-présents, une réflexion s'impose. Que faire la nuit d'après ? Partir car c'est littéralement impossible de dormir et puis on ne verra jamais notre hôte ou bien rester car on a 'réservé' pour 2 nuits. D'un autre côté, Ned ne doit même pas être au courant de notre venue et notre présence. Même pas un passage par sa maison pour nous souhaiter la bienvenue, nous mettre à l'aise. Donc, on file !


     En attendant, on a une nuit à passer et je décide de profiter du hamac pour tester une nuit à l'intérieur de celui-ci. Pour éviter les moustiques, on s'équipe en conséquence. Chaussettes au dessus du survêtement pour ne pas se faire piquer sur les chevilles et avoir froid aussi, T-shirt et pull à capuche et un autre t-shirt sur la tête. Si on a le malheur de l'enlever, on a la venue de quelques moustiques. On étouffe dessous, mais pas le choix.En plus de cela, ajoutez un sympathique bruit de robinet qui goutte et on a la total pour passer une nuit pleine


     La nuit s'annonce courte et la randonnée de demain difficile si j'arrive pas à dormir !!!

 

     J'ai oublié de préciser mais à présent il est difficile pour moi de mettre les photos en ligne. Pas trop de temps car mon trip commence, pas internet quand je le veux ni la connexion idéale pour télécharger des photos rapidement. J'essaierai de le faire quand je pourrai mais j'espère que vous rentrerez dans mon voyage de par mes sentiments et ressentis même sans photos ..



Etapes :
Franz Josef Glacier
Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :