Arrivée chaotique à Auckland

02/01/2011 - Pays : Nouvelle Zélande - Imprimer ce message

     Après avoir passé un premier de l'an sur la plage de Manly, à Sydney et une nuit très courte voire inexistante, sur la table de la cuisine, dans le backpacker de Claire, départ aujourd'hui pour notre deuxième périple avant le bouquet final et le début du Grand Tour. Cette fois-ci, direction la Nouvelle Zélande pour 3 semaines à la découverte du pays Maori. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que ce tour n'a bien failli jamais commencé...


     Tout commence à 3.30AM avec le taxi que l'on a commandé afin de se rendre à l'aéroport qui n'est pas à l'heure. Juste avant, Claire, qui m'accompagne sur ce voyage également, était tombé en descendant à la réception de son auberge chargée de ses 20 kilos et plus.Ca commence bien.


     On continue. A 4.15AM, la bande de trois futurs maoris arrivent à l'aéroport de Sydney. Check-in mais la gros problème. Victoria et moi ne pouvons être enregistrés car il faut la preuve que l'on a bien un billet de retour. Ce que l'on a mais on n'avait pas pensé qu'il fallait l'imprimer, et qu'ils le retrouveraient sur le système au moment de s'enregistrer. A partir de là, un course contre la montre commence. Claire ayant fourni la preuve de son retour, elle est, pour le moment, la seule à partir en Nouvelle Zélande. Il faut trouver à présent trouver un ordi équipé d'une imprimante car bien entendu à 4.30, les bureaux des compagnies aériennes sont fermés.

     Par miracle, on nous indique une cafétéria 'downstairs' qui serait munie d'une imprimante mais, nouveau problème.. Comment descendre à l'étage inférieur, on ne trouve aucun escalier ? Quelques minutes et quelques renseignements plus tard, nous voici à la cafétéria. On essaie d'interpeller la vendeuse pour avoir onfirmation de la présence d'imprimantes mais elle fait sa sourde et préfère finir d'enfourner ses brioches.

     Après de longues minutes de recherches et d'excitation, et au dernier moment, nous trouvons notre mail et la.. L'imprimante beugue !! Une fois remise en route, on a plus assez de crédit pour imprimer, enfin.. si surement mais avec la précipitation, on en rajoute. Claire, pendant ce temps, était parti faire du change mais personne ne voulait la laisser passer même en expliquant que nous sommes à deux doigts de rater notre vols. Au final, on a perdu 15 minutes de connexion. Jus d'orange et bouteille d'eau à la poubelle, une course poursuite s'entame dans les couloirs vides de l'aéroport pour retrouver le comptoir d'enregistrement. Il est 5.30AM, ce dernier est censé se clôturer dans les prochaines minutes. Un couple de français nous laisse passer et l'on arrive à enregistrer nos sacs après que l'agent est prévenu l'avion de notre arrivée imminente. Mais les ennuis ne s'arrêtent pas là.


     Arrivé à la douane, il fallait remplir la carte de sortie de territoire que nous n'avions pas rempli auparavant. Encore des minutes perdues. Dans la précipitation, j'ai failli y laisser mon ordinateur. Décidément, on ne veut pas que l'on parte d'Australie. Une fois remplie, on file vers le contrôles des sacs et la, grosse catastrophe. Victoria, qui est venue de Sydney par bus 2 jours plus tôt avait totalement zappé de retirer tous les produits de beauté de ses sacs. Résultat : une perte de temps énorme avec la fouille et le fait de recontrôler les sacs après un allégement important au niveau du poids. Après de longues minutes de bouillonnement et d'impatience, une nouvelle course, cette fois-ci pour rejoindre l'embarquement qui est, bien évidemment, à l'autre bout du terminal, comme toujours. Et la, ôôôôôôhhh miracle, il n'était pas clos. Quel soulagement, une fois que nous sommes rentrés dans l'avion.


     Mis à part ça, le vol s'est bien passé. En repensant à toutes ses péripéties, des éclats de rire pouvaient se faire entendre dans l'avion. Probablement, le fait de relâcher la pression. Sinon, durant les 3 heures de voyage nous emmenant à Auckland, rien a signaler mise à part que l'on a eu du mal à remplir nos fiches de police dans l'avion nous permettant d'entrer dans le territoire neo-zélandais, surtout Claire.


     A l'arrivée sur Auckland, tout s'est bien passé. A se demander si la chance n'aurait tournée et aurait fait fuir la poisse ? En tout cas, après avoir récupéré les sacs, passer la douane, refait contrôler nos sacs, il fallait jeter ou déclarer toute la nourriture que l'on avait car la NZ est très attentive à tous ce qui rentre sur le territoire afin de préserver leur éco-système, nous sommes ENFIN en Nouvelle Zélande !!!! 3 semaines de trip vont commencer en espérant avoir le meilleur temps possible afin de découvrir ce pays qui semble être fabuleux. A tel point que certains disent que c'est encore plus beau que l'Australie.



Etapes :
Auckland
Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :

Par Marinoz
Le 10/01/2011 à 23:54:33
que d'aventures!!


Laisser un commentaire