De Melbourne à Adelaide : Etape 3

30/03/2011 - Pays : Australie - Imprimer ce message

     Troisième jour de notre voyage, et réveil sous la pluie. Comme prévu les nuages sont arrivés et le temps n'est pas superbe. En espérant qu'il change au fur et à mesure sur la route.


     Comme d'habitude, nous partons plus tard que l'heure prévue et nous franchissons assez rapidement les quelques kilomètres nous séparant de l'Australie Méridionale. La question qui se pose à présent est quelle heure est-il et à partir de où? En réalité, il est juste 30 minutes de moins que la partie Est de l'Australie. Ne me demandez pas pourquoi, cela fait partie des bizarreries de l'Australie.


     Une fois à Mont Gambier, nous recherchons le Visitor Centre pour demander la meilleure route que l'on peut emprunter pour remonter la Limestone Coast, côte longeant la mer qui nous emmènera à Adélaïde. Après cela, nous faisons un petit détour vers le Blue Lake, d'une profondeur moyenne de 75 mètres et qui prend une incroyable couleur bleue en été. A partir d'avril, il commence à prendre sa couleur d'hiver, grisâtre. Etant fin mars, et ayant le soleil caché par les nuages, nous n'avons pas pu voir ce bleu tel qu'il devrait être.


     Après cela, nous reprenons notre route pour nous arrêter plus loin afin de visiter une cave, celle de Tantanoola. Seule Ségolène était intéressé donc nous décidons d'y aller tous les deux. Pendant ce temps là, les autres attendront gentillement notre retour.


     Par la suite, une grande et longue route nous attend à travers la 'pampa' de l'Australie Méridionale. Une longue route, sur laquelle la population de jolis perroquets rouge et blanc a diminué d'un membre. A 110km/h, le petit oiseau n'a eu aucune chance et a péri sur la pare choc de la voiture ! PAIX A SON AME !!! REST IN PEACE in English !!! Je vous demande d'observer une minute de silence en la mémoire du perroquet...




     Pour la pause déjeuner, nous nous arrêterons dans la petite ville de Robe où nous dégustons un Fish & Chips, toujours aussi gras, au bord de la plage et de la mer couleur bleue turquoise ! Après s'être amusé à observer un combat de mouettes se disputer pour un bout de chips, nous repartons sur la route d'Adélaïde.


     Franklin S.E, petite ville sur la Limestone Coast où se trouve l'attraction la plus ringarde de la région de l'Australie Méridionale. Harry, l'homard géant. Et en effet, il est pas top !


     Après autant de route, il est temps de marquer une pause découverte de la nature au milieu du Coorong National Park avec une courte marche nous permettant d'observer des pélicans. A peine partis, nous croisons un marcheur nous avertissant de la présence d'un serpent, probablement un Tiger Snake, sur la route en train de faire sa sieste. Autant dire que l'on a checké de partout. Arrivé au point d'observation, il n'y avait pas plus de serpents que de pélicans. Sur le retour, nous trouverons juste des araignées pas très amicale.


     S'en suit une longue discussion sur la route à propos de la route à suivre et notre étape pour ce soir. Finalement, nous décidons de continuer notre avancée et nous irons camper à McLaren Vale, au milieu des vignes de la Mc Laren. Mais avant cela, nous traversons Wellington où la route s'arrête. Une rivière nous coupe la route et il faut attendre une plateforme qui fait les allers-retours entre les deux berges afin de traverser. Décidément, Wellington est la ville du ferry (En Nouvelle Zélande, il faut prendre le ferry à Wellington afin de se rendre sur l'île du Sud). On ne comprenait pas trop la signification du panneau 'ferry' placé au bord de la route mais on a vite compris ce qu'il voulait dire.


     Avant d'arriver à McLaren Vale, nous prévoyons le coup et décidons de nous arrêter à Strathalbyn afin de faire quelques courses pour ce soir. Ville déserte mais qui ressemble aux anciennes villes, type 'Ruée vers l'Or'. On se perd un peu car la destination n'est indiquée nul part et après quelques renseignements nous nous retrouvons sur la bonne route.


     Arrivé au camping, celui ci est fermé mais en appelant, on arrive à voir le responsable qui nous donne notre emplacement. Et la, grosse surprise, le camping est sous emprise française. Tous les pickeurs de raisin logent ici car les vignes sont partout et même tout autour du camping. Ici, tout le monde parle français. Après un repas barbecue, nous partons dormir.



      Demain, petit tour dans le vignoble de la McLaren pour une dégustation de vins avant de rejoindre Adélaïde et ses 1,5 millions d'habitants. 2,5 fois moins peuplé que Melbourne. Il va y avoir du changement.

     Au final, nous avons parcouru près de 500 km, ce qui constitue pour nous une performance remarquable comparé aux 300km parcourus chaque jour depuis le départ. Adelaide se rapproche !



Etapes :
McLaren Vale
Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :

Par Christophe de Bellerive
Le 12/04/2011 à 09:22:38
Merci pour le beau résumé ! Quel périple, ça fait envie.
Et j'ai observé la petite minute de silence...
Bonne route.


Laisser un commentaire