De Queenstown à Te Anau

18/01/2011 - Pays : Nouvelle Zélande - Imprimer ce message

     Nouvelle journée à parcourir les routes de la Nouvelle Zélande à bord de notre voiture qui fait de plus en plus de bruit. Aujourd'hui, nous prenons la direction de la région des Fiordlands avec une arrivée à Te Anau.


     Après un nouveau petit déjeuner pris sur la terrasse avec vue sur la lac (Bah oui, il faut bien en profiter), nous continuons notre descente vers le sud de l'île. Mais avant cela, au vu de la courte distance et du temps de parcours pour rejoindre Te Anau, nous choisissons de profitons de la région en parcourant la 'Golden Road' qui va nous emmener jusqu'à Arrowtown, ancienne cité dorée. Rien de spécial sur la route, nous nous arrêtons donc quelques instants ici afin de faire un énième passage dans un 'Visitor Centre' pour demander les points à voir sur la route. Nous en profitons pour faire un tour de ville qui ressemble beaucoup à Ballarat avec ses anciens magasins et autres boutiques à l'architecture datant de la période de la ruée vers l'or.


     Ensuite, nous reprenons notre avancée vers Te Anau. Route sans intérêt particulier mis à part qu'on traverse une plaine entre le Lake Wakatipu et les 'Remarquables Mountains' qui offrent une vue sur toute la ville de Queenstown si l'on monte au sommet.


     Petite pause déjeuner à Hamilton et là, c'est le début du drame. Repas sous tension avec une nouvelle prise de becs (la troisième en 3 semaines, bonne moyenne. On tient la cadence), de nouvelles explications, encore une fois sur mon cas. Mais là, le vase a tellement débordé qu'on aurait cru à un tsunami. Je réfléchis réellement sur mon avenir dans ce groupe, sur la fin de mon voyage et de mon visa en Australie. L'envie de rentrer s'empare grandement de moi afin de retrouver mes proches. Je termine le voyage derrière, les laissant tranquille, profiter de leur voyage que je ne voudrais gâcher.


     Du coup, la suite du parcours se fait direct jusqu'à Te Anau, connue en tant que 'Capitale Mondiale de la Marche' avec tous les sentiers que la ville propose aux férus de randonnée avec probablement une des plus belles du Monde. 54 kilomètres et 4 jours de marche dans les Milford Sound, surnommés '8e merveille du Monde'


      On profite d'être dans une 'grande' ville (pour la région c'est une très grande ville mais en réalité, y a rien du tout) pour faire quelques courses et là, deuxième orage dans le ciel Néo Zélandais. A cause des courses cette fois-ci. Après un chariot de près de 100$ à Queenstown, il me semblait inutile de racheter de la bouffe alors qu'on avait dit quelques jours auparavant, à Queenstown  justement, lorsqu'on était en panne de couch-host, qu'il fallait serrer le budget car tout le monde avait un trip et une suite de voyage à assurer derrière. Et là, au moment d'acheter des oeufs pour le soir, je ressors ces quelques mots qui s'avèrent être de trop.


     Superbe ambiance et belle journée de merde. En plus, il pleut. Un petit arrêt au Lake Te Anau, plus grand lac de l'île du Sud et le second plus grand du pays derrière le lac Taupo, sous la grisaille et les nuages très bas. On prend ensuite la direction de Manapouri pour rejoindre notre auberge-lodge-camping que les filles avaient réservé la veille. On arrive à 3.30PM sous une tempête de pluie. Impossible de bouger. Après s'être installé dans notre cabane, une nouvelle explication de texte a lieue, une sorte de débrief de la journée passée. 


     Cette fois, je leur annonce la séparation du groupe. Je termine la route de mon côté. Comme je suis gentil, je leur laisse le soin de ramener la voiture à Christchurch. Je commence à regarder par quels moyens je peux redescendre à Te Anau le lendemain soir ou Je jour d'après afin de récupérer une voiture de loc'. Mais par grand chose à part un bus de tourisme par jour qui coute bien cher.


     Par la suite, on va se poser dans la pièce commune avec Internet qui est illimité. Trop bien !! Pour 10$ sur l'ensemble du séjour. Mais bien évidemment, tout ne peut pas être si rose. Internet est d'une lenteur incroyable. Près de 15min pour ouvrir sa boîte mail. Faut pas être pressé !!! J'en profite pour regarder les locations de voitures sur Te Anau mais il n'y a rien. Il faut aller à Invercargill, au sud ou à Dunedin, de l'autre côté de l'île. Je me renseigne sur les bus afin de rejoindre cette ville, mais comme pour les trains, que dalle. Je vais devoir terminer la route avec ces deux personnes dans un climat plus que orageux.


     Soirée sous tension, terminée chacun de son côté avec un repas du soir placé sous le signe de la provocation par rapport au rationnement de la nourriture et de la petite réflexion de l'après midi.


     Demain, la croisière sur Milford Sound risque d'être tendue, tout comme la fin du voyage, qui, ce soir, est en grand danger.



Etapes :
Te Anau
Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :