Esperance

05/05/2011 - Pays : Australie - Imprimer ce message

     Après un voyage de 5h sans trop de problème, me voici prêt pour la deuxième étape de ma traversée du WA (Western Australia) avec quelques jours à Espérance, ville réputée pour ses plages de sable blanc et ses eaux turquoises. Au bout de ces 3 jours passés ici, je pourrai vous dire si ces idées sont vraies ou pas …


     Au vu du temps qui se présente au moment du réveil, ce n'est pas gagné. Temps couvert avec par moment quelques percées du soleil mais rien de bien réjouissant. Je me prépare tout de même à aller faire un tour pour prendre mes marques. Direction, la Tanker Jetty, longue de 840m, où une otarie était présente, probablement pour me souhaiter la bienvenue mais ce n'était certainement pas Sammy l'Otarie, l'hôte permanent de cette jetée. Un peu plus au loin, on aperçoit de nombreuses îles qui forment l'archipel de la Recherche peuplés par des colonies d'otaries, manchots et autres oiseaux marins, accessibles par bateau ou tour organisé pour certaines


     L'après-midi, je pars dans l'autre direction car je ne veux pas rester au backpacker à ne rien faire des heures durant. Je continue donc la plage pour me rendre à l'extrémité de celle-ci où une nouvelle jetée se présente. Le temps est un peu plus dégagé et le soleil permet de 'turquoiser' un peu l'eau. Vite, profitons pour en faire des photos !!!! Sur le chemin du retour, je croise une personne qui, histoire de me déprimer un peu plus, m'annonce qu'il y a quelques jours, à Espérance, le thermomètre annonçait 36°C. Aujourd'hui, il ne doit surement pas dépasser les 22°C. Et selon l'office du tourisme, ça va être comme ça pour tout mon séjour à Esperance. Ca promet...



     Deuxième jour et là, grande surprise, le ciel est bleu, dégagé et le soleil est présent. Je repars donc en direction de la ville, sur la jetée pour refaire de nouvelles photos mais cette fois-ci l'eau est belle et bien turquoise. C'est tout de suite bien plus joli avec le beau temps. J'en profite donc pour me balader le long de la plage, sur l'esplanade, à profiter du paysage.


      Je continue ma marche jusqu'au lookout, sur Wireless Hill pour avoir une vue sur Esperance et ses alentours. Et autant dire que je ne suis pas déçu. D'un côté la ville, de l'autre les plages telles que tout le monde le décrit. Tout simplement magnifique. L'occasion est bien trop belle et je décide donc de descendre à la plage la plus proche, vue du lookout, afin de m'y baigner, bien que l'eau doit probablement être fraîche. Mais j'ai dit : ''Pas de regrets en Australie'' donc on fonce. Et en effet, l'eau est légèrement frisquette mais une fois dedans, elle est pas si mauvaise. Comment résister à ce décor tout autour de moi ?! Cependant, les nuages font leur apparition et il est temps pour moi de sortir, attendre de sécher et repartir vers le backpacker.


     Sur la route du retour, rien de nouveau mis à part les nuages qui arrivent vite et cachent le soleil ce qui rend la couleur plus foncé tout d'un coup. Mais peu importe (Doesn't matter comme on dit chez nous), j'aurai pu voir les plages et l'eau transparente et cela suffit à me satisfaire.


      Fin d'après midi tranquille. Un petit instant passé sur la plage en face de l'auberge, histoire de profiter un dernier moment de la mer que je retrouverai probablement plus tard. Puis, soirée à me motiver et me préparer mentalement pour une sortie vélo le lendemain après avoir vu la météo qui annonçait 25°C et ensoleillé malgré les quelques nuages qui pourraient trainer dans le ciel. Le soir, je rencontre l'allemande (encore une) que j'avais contacté la veille pour un lift sur Perth. Elle n'allait pas directement à Perth. Elle s'arrêtait quelques jours à Albany ce qui m'arrangeait bien puisque c'est ma prochaine étape.



     Jeudi matin, le ciel est très couvert mais je décide tout de même de me prendre un vélo pour la journée. Si ça fait comme il y a deux jours, je devrais avoir une après midi dégagée, propice aux belles photos. Avec mon VTT tout rouillé, je me prépare à prendre la 'Great Ocean Drive', une route qui longe les plages d'Esperance telles que Blue Haven Beach ou bien encore Twilight Beach..


      Mais le temps n'est pas au rendez vous. Je continue quand même ma route en me disant que sur le chemin du retour, j'aurai quelques rayons de soleil qui me satisferont. L'espoir fait vivre. Rien de tout ça. A la place, je récupère les mouches qui ont du perdre la route de l'Outback. Rien de plus pénible d'avoir le mauvais temps, un vélo qui changent les rapports 35 ans plus tard et des mouches qui viennent se coller à toi...


     Au bout d'un moment, ma patience a des limites et je décide de faire demi tour. Les nuages sont toujours au-dessus de moi, il n'y aura pas d'amélioration et je commence à avoir du mal dans les nombreuses montées qui se présentent à moi, bien qu'il y est, bien entendu, des descentes. Le retour est compliqué et les forces manquent. Je reviens au backpacker en début d'après midi totalement cramé. Fin de journée très calme à maudir la petite baignade d'hier, car malgré un bon moment passé dans l'eau, la gorge n'a pas apprécié la température fraiche de l'eau et de l'extérieur.



      Malgré le temps qui n'était pas au rendez vous, j'aurai pu quand même avoir un aperçu des plages d'Esperance sous le grand soleil et je n'en suis pas déçu. Tout simplement dommage que cela n'ait duré que quelques heures. Demain, je continue mon périple en direction d'Albany où je vais pouvoir retrouver Ségolène, compatriote de trip de Melbourne à Adelaide ainsi que dans l'Outback...






Etapes :
Esperance
Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :