Exmouth et ses problèmes

01/06/2011 - Pays : Australie - Imprimer ce message

     Exmouth, prochaine étape après ces 2 jours de détente au milieu des coraux. Mais ce séjour a Exmouth va s'avérer mouvementé et s'avérer plus court que prévu...


      Dès notre arrivée au camping le Mardi soir, à 17km de la ville, les choses s'annoncent compliquées. En effet, notre petite combinaison pour la camping n'a pas marché et les ennuis vont commencés. Une fois que l'on pensait que tous était rentré dans l'ordre, nous partons au phare d'Exmouth afin d'observer le coucher de soleil et croisons sur la route, un squelette. De quoi ? Je ne sais pas mais cela ne nous rassure pas trop. Pendant ce temps là, d'autres vont à la plage. Nous profitons de notre temps et du peu de luminosité restante pour profiter du cadre, du lieu et se reposer avant de redescendre au camping.


     Après avoir réparé nos erreurs, nous nous pensions tranquille pour le reste de la soirée mais voilà que reviens le gardien du camp pour nous demander les raisons de notre mensonge et voudrait parler à Coralie, la première arrivée sur la camp. Malheureusement, elle n'est pas là et le gardien nous prévient de son retour plus tard. Nous l'attendons mais on ne le reverra pas. Nous profitons d'être tous réunis pour discuter des suites de notre séjour à Exmouth après cet incident. Nous penchons pour un changement de camping mais la solution retenue est de rester dans celui-ci. Il commence à se faire atrd et demain je dois me lever tôt car la plongée au milieu des requins baleines m'attend avec Coralie, Mario et Azilis.



     Mercredi matin, réveil tôt afin de se préparer pour une nouvelle plongée avec les requins. Cette fois-ci, au milieu d'eux mais ne vous inquiétez pas, ceux ci sont inoffensifs et ne se nourrissent que de planctons malgré leur taille pouvant atteindre 14m. Nous partons donc en laissant nos compagnons de voyage pour la journée à la rencontre d'un géant sous marin, le plus grand poisson du Monde. En effet, près de 14 mètres de long, entre 12 et 15 tonnes, on ne peut pas dire que c'est petit, bien qu'il puisse atteindre 18m et 21 tonnes.


     Nous arrivons sur le bateau et prenons le large en écoutant les explications données par rapport à la sécurité lorsque nous nous retrouverons autour du requin baleine (nous devons rester à 3m de sa tête et de son corps et 4m de sa queue). La plongée va s'organiser en 2 groupes de 10 qui vont se relayés pour l'observation afin de limiter le monde autour. Avant d'entamer les choses sérieuses, nous nous arrêtons sur un récif afin que chacun fasse ses armes en snorkeling et prenne ses aises. 20 minutes plus tard, tout le monde est de retour. A présent, place à la ''bête'' que l'on trouve assez facilement. Tant mieux pour nous, on pourra pleinement profiter de la plongée. C'est donc parti pour une heure de snorkeling et d'observation.


     Tout va très vite puisque à peine remonté sur le bateau que nous pouvons déjà replonger, si on le souhaite. Mais qui ne le voudrait pas. Cet enchaînement provoque un peu de fatigue vers la fin du 'cycle' mais une bonne fatigue car on voit quelque chose d'assez énorme. On se sent tout petit à côté. Imaginez vous en train de nager à proximité d'un cétacé de près de 14m de long qui en plus n'est pas accessible toute l'année car il est possible de l'approcher. Il n'est présent qu'entre Mai et Juillet afin de se nourrir de plancton et des petits poissons


     Mais comme pour la plongée avec les Grands Blancs, toute bonne chose à une fin. Il est temps de remonter définitivement, d'enlever la combinaison et de se préparer pour le lunch. En attendant, sur le chemin, on a la chance de voir, au loin, des baleines plus ou moins proches de nous. Décidément, c'est la journée des nouveautés. C'est bien, ca permet de changer des traditionnels kangourous que l'on voit un peu de partout. La diversité de la Wildlife australienne...


     A présent, il est temps de déjeuner au milieu d'un décor, pas déplaisant ma foi. Au milieu d'un récif de corail, ce qui nous laisse la possibilité de refaire une sortie snorkeling après manger pendant une heure. Autant en profiter jusqu'au bout car le décor sous marin est vraiment magnifique. Bancs de poissons, différents types de coraux que je ne pourrai vous présenter car je ne suis pas un professionnel bien sur mais tout autant de bonnes raisons de profiter d'autant plus que l'on a le soleil avec nous.


     Fin de journée ou plutôt début d'après midi, nous rentrons sur la terre ferme, plus tôt que prévu dû au fait que l'on a trouvé le requin assez rapidement. Maintenant, il est temps de rentrer au camping afin de raconter notre aventure aux autres mais un petit problème va se poser à nous....


     Vous souvenez vous de l'histoire du camping la veille (si non, remontez plus haut) ? En arrivant au camp, nous ne trouvons plus de voiture, ni de tente, ni de van. Nos emplacements sont vides et nous n'avons aucun réseau pour appeler les autres afin de savoir ce qu'il s'est passé. Nous décidons donc d'aller à la réception et à peine le temps de dire bonjour que l'on nous dit que l'on est plus les bienvenus au camping car l'on a MENTI … Fort heureusement, aux dernières nouvelles, nous sommes toujours bienvenus chez les Ch'tis...


     Pas de voiture, à 17km de la ville, nous n'avons plus qu'une solution, faire du stop. Et on peut dire que les australiens ont particulièrement le sens de l'humour puisque quand vous tendez votre pouce, et que vous marchez au bord de la route, ils vous disent bonjour. Mais, on arrive à trouver une voiture qui accepte de nous prendre en lift malgré le fait qu'elle était déjà en retard à son travail.


     Maintenant arrivé à Exmouth City, nous avons à nouveau du réseau mais aucun message de l'autre groupe et en plus, nous n'avons aucun numéro. Nous allons voir au camping de la ville mais aucune trace de l'autre moitié. Et quand on demande de rentrer dans le camping pour voir si le couple anglais est là, on nous répond 'Vous voulez utiliser les douches, c'est çà ?' Et oui, le ranger de l'autre camping a appelé tous les campings de la ville et du parc national autour pour qu'ils nous refusent. Nous n'avons plus qu'une chose à faire : attendre un message de Marcus. Chose qui arrive plus tard, on se rejoint quelques minutes plus tard tous ensemble pour discuter ce que l'on fait. Mais je crois que nous n'avons pas le choix, nous devons partir d'autant plus que nous avons la visite de la police sur la parking afin de nous avertir qu'ils faisaient le tour des campings pour vérifier que tout le monde a payé son emplacement et pour éviter les campings sauvages (c'est le fait de poser sa voiture ou son van n'importe où, hors des aires autorisées et de dormir : du squattage). C'est sûr nous quittons Exmouth car ça commence à sentir mauvais. Mais sur le parking nous faisons la rencontre de Tessa, hollandaise qui rechercher un lift pour aller à Darwin. Elle complétera le van de Coralie.


     Après quelques courses, et avoir mangé, nous prenons la route du premier camp que nous trouvons sur la route mais.. Complet. Nous reprenons la route jusqu'à la prochaine aire car il se commence à se faire tard et le trajet est cauchemardesque. Un épais brouillard avec Marcus qui conduit toujours aussi vite et on a eu le droit d'heurter un kangourou car les nombreux avertissements de la part de Mario. Vivement que l'on arrive …


     Enfin arrivé, on prépare la voiture et la tente pour dormir et je me dépêche de me glisser dans mon sac de couchage pour se reposer. Demain, nous continuons la route vers Tom Price afin d'atteindre le Karijini NP.



Etapes :
Exmouth
Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :