Fin du périple Outback ... retour à Adelaide

11/04/2011 - Pays : Australie - Imprimer ce message

      Voici qu'est arrivé le dernier jour de ce périple qui nous a emmené au travers de l'Outback. Du moins une partie...Ce soir, ce sera le retour à la civilisation, aux avenues, aux voitures. En attendant, profitons de cette dernière journée dans la nature...


     Et on peut dire que le réveil fût très mouvementé. En effet, il était prévu à 7h pour essayer de démonter la tente au plus vite et cela n'a pas trainé. A peine le temps d'émerger que Ségolène vient taper à l'entrée de la tente en disant qu'il faut partir au plus vite. La raison ? Une mamie est passé sur la route, a vu la tente et s'est arrêté pour prendre la plaque d'immatriculation en photo. En 13 minutes chrono, pus aucune trace de notre passage. En plus de ça, la pluie s'invite une nouvelle fois. N'ayant pas eu le temps de petit déjeuner, nous allons directement au point de départ de l'ascension du Mt Remarkable afin de le prendre.


      Une fois le ventre plein, nous pouvons partir à l'aventure vers le sommet. Chemin étroit composé uniquement de pierres par moment, nous avançons tranquillement sans avoir eu trop de rencontres 'araignéesque' à faire. En Australie, il ne faut jamais parler trop vite. En effet, quand on voit Nicolas qui se stoppe en plein milieu de la route, on se demande ce qu'il se passe. Tout simplement, une araignée était posée au milieu du passage et l'on ne savait pas trop où était son fil. Car il suffit de l'effleurer pour que la bestiole bouge et c'est encore plus affolant. Finalement, nous passons sans encombre et poursuivons notre avancée. Le sommet est proche.


      Le sommet est là, devant nous et … Grosse surprise. Le Mont Remarkable ne l'est pas du tout. On s'attendait à une vue sympathique sur la vallée du Parc National mais à part ça, rien du tout. Des arbres qui vous bouchent la vue, et juste un tas de pierres ridicules vous montrant que l'on est arrivé. Assez frustrant !!! En plus de ça, le vent et la pluie refont leur apparition. Après avoir chacun ruminé, on entame la descente qui va paraître très très très longue. Et sur le chemin, nous faisons la rencontre avec un serpent, enfin on distingue juste la queue car il était en train de rentrer chez lui et bien heureusement.


Comme prévu, la descente fut interminable. A présent, il est temps de manger. Et fous comme nous sommes, nous retournons au Paradise Square, l'endroit où nous avons camper cette nuit. Pendant le déjeuner, une question se pose. Pourquoi ne pas prolonger la location d'une journée afin de pouvoir faire la Barossa Valley demain avant de rentrer définitivement sur Adelaide. Finalement, cela ne se fera pas car étendre la location signifie payer un jour de plus et bien qu'à 4 cela ne fasse pas grand chose, une certaine personne n'avait déjà pas prévu de venir sur ce trip (je ne dirai pas qui c'est...) et d'autres préfèrent garder un peu d'argent pour avancer dans l'aventure Australie. Cela se confirme donc, ceci est notre dernière journée tous ensemble.


     En quittant le National Park, nous empruntons une piste 4x4 afin de profiter de notre 'protégé', baptisé Coob (comme Coober Pedy) depuis le début de l'aventure, une dernière fois. Cette route devait s'annoncer jolie mais cela ne fût pas trop le cas. Mais là aussi, il ne faut pas parler trop vite car une fois sur les hauteurs, nous avons une vue superbe sur le golfe entourant la région d'Adelaide d'un côté et sur les monts verts de l'autre. Tout juste sublime. Notre trip se termine bien...


      Après cela, nous retrouvons définitivement les routes goudronnées, la Freeway (autoroute en Australie) et du … RESEAU !!! Cela faisait bien longtemps. A présent, nous sommes réellement revenu dans la réalité et à la civilisation. Adelaide s'approche et nous profitons de longer la côte pour nous arrêter au bord d'une plage : Port Flinders situé sur une presque'île. Pas super excitant mais ca permet de faire une pause et de se dégourdir les jambes avant notre dernier arrêt goûter quelques kilomètres plus loin.


     Maintenant, c'est tout droit jusqu'à Adelaide. Et là, une question se pose. Celle du logement. Fini le camping à la sauvage au milieu d'un square où dans des campings gratuits sur les bords de route ou de lac. Alizée nous propose celui où elle pensait aller avant de s'embarquer en 30 minutes dans l'aventure. Il est pas bien cher mais il s'avère que c'est une usine. Dortoir de 22 lits pour les mecs – 18 lits pour les filles... Outch !! Ca va sentir le mâle là dedans …

     Voilà, le retour en backpacker sonne la fin de cette découverte de l'Outback qui sera définitivement close demain après avoir rendu la voiture. A partir de maintenant, chacun va organiser son voyage comme il le sent, partir vers d'autres aventures, rencontrer de nouvelles personnes, voir de nouveaux paysages. En tout cas, j'espère que je pourrai les revoir en France autour d'un bon repas bien français, comme on les aime !!




Etapes :
Adelaide
Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :