Franz Joseph Glacier

15/01/2011 - Pays : Nouvelle Zélande - Imprimer ce message

     Lever très matinal pour une journée à souvenirs. Aujourd'hui, direction le glacier de Franz Joseph pour une journée de randonnée.


     Avoir avoir passé une nuit glacial à en être frigorifié, j'ai eu tellement de mal à me réchauffer que je me suis demandé si, un jour, je retrouverai ma température corporelle normale. Un petit café, beaucoup de nutella sur quelques tranches de pain de mie et de pita bread, et on remet les sacs dans la voiture car nous avons décidé de quitter et d'avancer sur la route de Queenstown. Pour une fois que 'lon avait l'occasion de ne pas à avoir les sacs à se trimballer, c'est perdu.


     8.15AM, j'arrive au point de rendez vous à Franz Joseph pour s'enregistrer, et récupérer l'équipement pour la sortie sur la glacier. Veste en Gortex, sur-pantalon, chaussures de rando et chaussettes, crampons, sans oublier le bonnet et les gants en cas de petite fraîcheur durant la montée. Un drôle de sentiment m'habite. Je suis partagé entre le stress de cette ascension, l'excitation de réaliser un nouveau défi que je m'étais fixé et le fait d'être un peu perdu car, tout seul au milieu d'autres personnes qui sont toutes en groupe et parlent anglais !!


    Une fois tout équipé, sous un temps nuageux, nous prenons la direction du bus pour couvrir les 5km qui nous séparent du sentier nous emmenant au glacier. Car la route est encore longue avant d'atteindre notre but. Après le petit voyage en bus, il fallait encore traverser une forêt, avec au bout, les premières photos du glacier. Mais il était encore loin. Une marche dans la vallée d'une trentaine de minutes était nécessaire avant d'atteindre le pied de ce dernier.


     Une petite pause après le bush pour nous souhaiter la bienvenue et nous présenter le glacier. Le tout en Anglais bien sûr... Par la suite, le groupe de 50 personnes va se diviser en 5 groupes pour faciliter l'ascension. Groupe 1 pour les rapides, Groupes 2 et 3 pour les intermédiaires, Groupes 4 et 5 pour les lents. Je décide de me glisser dans ces derniers groupes afin de profiter un maximum des moments passés sur le glacier. En voyant une guide toute seule, je me décide de lui porter secours en me joignant à son groupe, suivi par un couple de français rapidement reconnaissable grâce à Quechua, la marque des Coqs Gaulois.


     Après avoir vu partir les 4 groupes, nous partons à notre tour à l'assaut de Franz Joseph, qui doit son nom de.l'empereur Franz Joseph I d'Autriche. Pour continuer la présentation, notons que le glacier est situé à 20 seulement de la mer de Tasman et qu'il se situe à moins de 300m d'altitude.  Petite marche dans la vallée avec quelques pauses pour nous donner quelques explications sur les différents sites rencontrés mais aussi afin de se mélanger et de faire connaissance par groupe de 2 ou 3.


     Fini de rire, on arrive au pied du glacier et l'heure d'installer les crampons a sonnée. Une démonstration plus tard, à nous de jouer en faisant attention de mettre les crampons sur la glace et pas sous la chaussure comme notre guide nous l'a gentillement précisé. Oui Oui, vous ne rêvez pas. Certaines personnes mettaient les crampons sur la semelle et non plantés sur la glace. Je me demande comment ils faisaient pour avancer... Quelques difficultés pour les installer mais après une petite aide, me voici paré à partir à l'aventure. Enfin !! Marre de marcher sur des chemins de terre. Début des hostilités !!


    Les premiers appuis sont pris avec vigilance car on ne sait pas trop comment cela va se passer. Guide devant, les Français juste derrière, on se prend toute la glace qui saute lorsque notre leader creuse les marches pour grimper au niveau supérieur ou dégage le chemin. La première crevasse rencontrée que l'on doit enjamber ne me rassure pas trop en sachant les accidents survenus. Il y a par ailleurs eu un mort en Juin dernier. Après être passé au dessus, on passe à l'intérieur. Et autant dire qu'il ne fait pas être très gros car certains endroits ne laissent pas la place à notre profil de passé. Sans oublier le sac à dos. On se demande si on va pouvoir revenir sur la glace ferme.


     L'heure du déjeuner a sonné sur la glacier. Petite pause de 10minutes, histoire de s'empiffrer de sandwichs au jambon préparés en direct et de gâteaux. Tout ça sans eau car, au vu de la couleur jaunâtre et de ses petits poissons dedans, je préférais mourir de soif que de boire ça. Petit souvenir de la maison où j'ai pu admirablement dormir la nuit dernière. Bref ! Pause finie. Déjà.


     On repart et quelques minutes plus tard, on s'arrête (c'est pour ça que c'est si slow. Y'a beaucoup de pauses en fait. Mais on est sur la glacier.) pour terminer notre jeu entamé plus bas. Vous vous en souvenez pas ? Remontez un peu plus haut. Après avoir fait connaissance avec notre binôme ou trinôme pour ma part, nous devons le décrire et dire tout ce que l'on a appris de lui depuis le bas de la montée. Mais, on a pas vraiment parler donc, la présentation de notre ami a été vite faite.


    Au bout d'un moment, toutes les bonnes choses ont une fin. Après être passé dans une crevasse avec une neige bleutée, de toute merveille, il est temps d'entamer la descente. Au fur et à mesure, nous laissons le glacier derrière nous. Un brin de tristesse s'empare de moi tellement j'étais bien, tout seul, ou presque, sur cette glace. A présent, il faut redescendre au centre et retrouver mes compagnons de route. Avant d'enlever nos crampons, dernier moment pour capturer quelques photos du glacier toujours couvert malgré une légère éclaircie.


     A présent, nous reprenons la route du bus en traversant la vallée interminable, tout comme le bush. Arrivé au parking, je remonte dans le bus qui nous ramène au point de départ, là où ma journée à débutée. Nous rendons tout notre équipement, l'excursion est réellement terminée. Avant de filer, je récupère l'adresse mail de mes deux compagnons de randonnée et je laisse un mot sur le livre destiné aux commentaires. In English, OF COURSE !!!



     Et dire que pendant toute cette descente, j'ai pensé aux 'Hot Pools' qui m'attendaient à mon retour où j'avais l'accès gratuit avec mon ticket. Pour me relaxer, penser à autre chose et redescendre doucement sur Terre. Mais les filles m'attendaient et nous devions filer sur Haast, dans une auberge qu'elles avaient trouvées durant la journée et qui nous permettait de nous avancer de 150km et d'économiser presque deux heures de route pour le lendemain.


     Haast. Ville située dans la sud de la West Coast. C'est ici que nous dormirons cette nuit. Nous allons profiter de n'être que tous les 3 dans la chambre pour bien se reposer et passer une soirée 'Relax'. Demain, nous continuons notre descente vers Queenstown.



Etapes :
Franz Josef Glacier
Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :