Litchifeld NP, Jumping Croc'

23/06/2011 - Pays : Australie - Imprimer ce message

     Me voici enfin arrivé à Darwin après 4semaines de trip et plus de 6000km parcourus. Ce sera le point de départ de plusieurs de mes excursions : Litchfield NP, Kakadu NP et peut être les îles Tiwi et/ou la Terre d'Arnhem pour partir à la rencontre des aborigènes et de leur culture. Source principal de motivation de ce voyage downunder. Aujourd'hui, je me dirige vers le Litchfield National Park en compagnie de Johanna et Fran (allemandes, comme d'hab') et Marc, un français. Cette aventure ne sera pas un simple trip.


     Avant de nous rendre au parc, nous avons décidé de faire un crochet pour faire une croisière sur l'Adélaïde River afin d'observer les 'Jumping Crocodiles' (crocos sauteurs). Au départ de Darwin, nous avions largement le temps d'aller sur le lieu de la croisière mais au final, nous avons dû appeler pour prévenir de notre léger retard. La raison ? Nous avons pas réfléchi et avons filé directement à Adélaïde River, la ville, situé entre Darwin et Katherine, 100km trop loin. Heureusement que nous nous sommes arrêtés à la station essence pour une pause toilettes et ainsi demander à un guide. Autrement, nous aurions pu continuer à rouler. A partir de là, une course contre le montre s'amorce. J'avoue, j'ai un peu appuyé sur le champignon pour arriver à temps mais au final nous avons pu les voir ces fameux crocodiles sauteurs.


     Assez impressionnant d'ailleurs surtout quand un colosse de 6m s'approche de nous au tel point que, juste la coque du bateau nous sépare du ''monstre''. Je n'ose même pas parler du moment où il saute pour récupérer le morceau de viande. La détente est assez impressionnante, la longueur de l'animal aussi une fois dans l'eau. Difficile de voir la tête et la queue de l'animal dans un même champ de vision. Autant dire que les 'petits' vus plus tôt dans la croisière, ce sont les enfants. Mais après une heure, il est temps de redescendre du bateau en faisant attention de ne pas tomber car, en y repensant, ces reptiles sont TRES proche du large. Ce serait dommage de finir sa journée avec un membre en moins ou dans la panse d'un croc' bien que cela pourrait faire un bon souvenir et nous faire passer pour un guerrier une fois de retour à la maison.


     Après cela, nous reprenons donc la route pour la 3e fois, pour aller visiter le Parc National de Litchfield. Un peu dans le rush pour y accéder car la route est un peu longue et même après avoir quitté la route principale, il y a encore une bonne trentaine de bornes avant d'y accéder. Sachant que nous aimerions bien nous baigner, que le soleil commence à se coucher aux alentours de 5PM et qu'après ça tout va très vite, qu'il est déjà 2PM, je vous laisse calculer … En arrivant, nous avons déjà presque consommé tous nos kilomètres autorisés (400km) alors qu'en moyenne, c'est 360km pour ce trip, 420 si l'on passe par les Jumping Crocodiles. Donc en effet, il y a eu un problème !!


     Notre première étape se fera aux termitières géantes et elle le sont vraiment... Géantes. Certaines près de 6m de haut, j'ai fait l'échelle sur la photo. Une petite balade par la suite nous permet d'observer des champs de termitières ce qui reste impressionnant quand on pense ce qu'est capable de faire une toute petite bête. C'est un peu leurs buildings... Mais ces termitières sont un peu spéciales, car elle sont 'magnétiques,' c'est à dire qu'elles sont parfaitement axées dans un axe nord-sud ce qui permet de réguler la température afin que les carapaces des termites puissent subir les éventuels changements climatiques extrêmes sans aucun danger.


     Par la suite, nous décidons de suivre le Lonely Planet qui nous dit de se baigner absolument aux Wangi Falls (''wongaye''). Bien qu'au bout du parc, nous décidons d'y filer directement et vu qu'il faut revenir par la même route, nous ferons les autres points en revenant sur Darwin. Mais un problème se pose à nous. La baignade est interdite à cause de la possible présence des crocodiles, salties en tête. Pour combler notre peine, nous partons faire la marche proposée qui nous emmène en haut des chutes d'eau à travers une forêt tropicale, typique de la région.


     Deuxième spot : les Tolmer Falls où seulement un lookout est accessible pour observer cette chute d'eau assez impressionnante.


     Nous nous dirigeons ensuite vers notre dernier spot, qui sera double puisque l'on trouve les Florence Falls et Buley Rockholes. Mais nous nous précipitons vers les Florence Falls pour aller se baigner afin d'effacer la déception des Wangi Falls. Moins impressionnante que ces dernières mais le bassin est tout de même accueillant. Après une marche faite d'escaliers, que je n'ai déjà pas envie de remonter, nous arrivons au pied des chutes. Une simple hésitation s'empare de nous après avoir testé la température de l'eau, mais finalement tout le monde s'est jeté à l'eau. Il faut en profiter. Nous ne reviendrons sûrement jamais ici. Quelques minutes pour tout oublier, se faire plaisir avant de remonter à la voiture, en croisant un wallaby et de se rendre aux …


     … Buley Rockholes qui nous offre une succession de bassins où l'eau tombe en cascade, au calme, offrant toute la tranquillité possible pour passer une bonne après midi. D'autant plus qu'il est possible de s'y baigner..


     A présent, il est temps de rentrer sur Darwin après 602km. Nous avons du payer 202km en plus car on peut dire que nous avons explosé le compteur. Pas le temps de souffler car demain, je pars vers le Kakadu National Park pour 3 jours afin de continuer l'exploration des environs de Darwin.



     C'était aujourd'hui la première fois que j'ai pu voir des croc's, j'en profite pour vous faire une très rapide présentation de ceux que l'on peut trouver en Australie :

     Ici, il existe deux types de crocodiles : les Salties (Saltwater) et les Freshies (Freshwater). Les premiers sont dangereux et même mortels pour l'homme. Long de 6-7m, un de 12m a été trouvé, il attrape tout ce qui bouge, autant dire qu'il faut éviter de le croiser ou même encore de rester près du rivage car il peut faire un bond de plus de deux mètres et courir à 17km/h.

     Les seconds, quand à eux, sont un peu plus approchables puisque, au maximum, ils peuvent atteindre 3m de long et sont beaucoup plus sociables à défaut de les laisser tranquille et de ne pas venir les enquiquiner. Il est donc possible de se baigner dans un bassin avec des Freshwaters. Pour preuve, le camping à Kununurra (à la frontière Nord entre le Western Australie et le Territoire du Nord) était situé près d'un bassin peuplé de freshwaters. Bien que nous soyons partis à leur rencontre le soir, aucun n'a pu être aperçu malgré que l'on ait entendu 2-3 SPLASHS !

     La seule règle est de respecter les panneaux d'avertissement qui nous interdisent de nager dans les courants d'eaux où peuvent élire domicile ces fameux reptiles bien qu'ils puissent s'avancer jusqu'à 100m dans les terres



Etapes :
Litchfield
Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :