Queenstown

17/01/2011 - Pays : Nouvelle Zélande - Imprimer ce message

     Deuxième jour de repos dans notre voyage. Celui ci a lieu à Queenstown. Et pour un repos, c'est une sacré pause avec un réveil à 11.15AM. Bon, on s'est pas couché à 10PM la veille mais quand même. Cela faisait longtemps que l'on a pas dormi si longtemps et ça fait du bien.


     Après une douche et un petit déjeuner sur la terrasse de la maison, en face du Lac de Queenstown (Wakatipu), nous filons au centre ville pour visiter et profiter du soleil qui s'offre à nous cette après midi. On se sépare. Les filles d'un côté, le mec de l'autre. Rendez vous à la voiture à 5PM. Tant mieux, je vais pouvoir en profiter et aller où je veux. Petit moment détente !!


     Après quelques photos du lac et une petite ballade le long de ce dernier, je rejoins le centre ville et le Visitor Centre afin de me renseigner sur le prix des 'gondoles' pour atteindre le toit de Queenstown. Après ça, petit tour à la poste pour acheter un joli timbre rose dimension XXL avec un beautiful lapin blanc pour aller avec la carte postale achetée plus tôt. Bref, je continue mon tour en me rendant au 'Queenstown Mall', une rue piétonne avec tout plein de magasins dont Louis Vuitton. Ne cherchez pas, je ne m'y suis même pas arrêté, alors n'espérez pas un cadeau ou autre.


     Puis je décide de m'aventurer en haut de la colline surplombant Queenstown. Au centre d'infos, on m'avait parler d'un chemin permettant d'accéder à pied au sommet, ce qui permet d'économiser quelques précieux dollars. Mais elle avait pas précisé que c'était de la montée sur tout le long, raide qui plus est, et très longue. Sous un soleil magnifique mais chaud, j'ai l'impression de me dessécher. Aujourd'hui, je ne suis pas en mode chameau. Besoin de boire, de boire, de boire. Ni même en mode randonneur car c'est la première fois que j'ai autant de mal à mettre un pied devant l'autre. J'ai même trouvé ça plus dur que l'escalade du Tongariro. Un calvaire !! Surtout que la route serpente dans la forêt, on n'en voit donc jamais le bout et aucune indication de distance ou de temps n'est donnée.


     Mais au bout d'un moment, la route s'arrête et on arrive au sommet. Comment perdre 1h mais gagner 14$. Je ne sais pas ce qui est le mieux au final !! En tout cas, une vue imprenable sur Queenstown se propose à moi. Superbe. Je prend de l'altitude pour essayer d'avoir la meilleure vue possible pour les photos mais il y a toujours un obstacle devant moi. Tant pis !! Je décide de redescendre un peu plus bas. Mais avant cela, petit tour aux luges pour voir combien coûte une descente. 10$.. Un peu cher pour 2 minutes. Plus mon sac à dos avec moi, ca va être compliqué.


     Après s'être dandiné dans tous les sens pour faire des photos claires et nettes, je me motive à redescendre car l'heure du rendez vous approche. Mais impossible de trouver le lieu pour récupérer une cabine, car hors de question de reprendre le même chemin. Ok, c'est plus simple, ca descend mais je préfère tester les 'Gondoles'.Ca va plus vite !!!! Au moment de trouver l'endroit d'embarquement, je trouve un point de vue sympa sur la ville. Je décide de reprendre encore plein de photos ce qui me retarde encore plus.


     De retour en bas, direction le parking en longeant à nouveau le lac. Pour vous donner une idée et vous faire économiser quelques milliers d'Euros dans le billet d'avion, le logement et autre, Queenstown ressemble étrangement à Annecy (Mmhh Quel souvenir … !! ) Vous avez le lac, et autour des montagnes avec un petit centre ville agréable.


     5.15PM, retour à la voiture, qui a disparue. Sympa. Je remonte à pied chez Alex et attend de pied ferme de retrouver mes amies de voyage. Mais personne là haut. Au lieu de rien faire et de continuer de ruminer sur le fait qu'elles sont parties sans moi, j'enfile un maillot et redescend, à pied, au lac, histoire de me rafraîchir et d'en profiter. Mais la température de l'eau est .. glaciale. Et avec le soleil couchant, ça n'aide en rien. Je me trempe seulement jusqu'aux mollets puis repart faire quelques photos du lac et de ses collines tombant dans l'obscurité.


     Pour la deuxième fois, je me retape toute la montée à pied et aperçoit mes compagnons sur la terrasse de la maison. Quelques explication sur leur après midi, passée sur Internet à la recherche de logement et de couch-surfeur pour la fin du voyage. Repas léger et soirée télé avec Alex et son coloc' avec un petit moment 'Maori TV' traduit par nos deux hôtes parlant pas du tout le Maori ou bien, juste les bases. Un grand moment.


     A présent, il est temps d'aller terminer notre journée, au lit. Demain,départ pour Te Anau avec une croisière sur les Milford Sound le lendemain qui nous attend.

Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :