Sortie sur le Mont Kosciuszko

14/02/2011 - Pays : Australie - Imprimer ce message

      Après un réveil à 7h afin de se préparer et de ne pas partir trop tard, je suis fin prêt à 'gravir' le Mt Kosciuszko après avoir rendu les clés de la chambre (où j'étais tout seul, c'était trop bien), rangé toutes mes affaires dans la voiture et préparé mon sac à dos pour la journée fait de chips et de biscuits.


     Première étape : se rendre au pied des télésièges pour prendre le premier chemin qui va m'emmener au départ du Mt Kosciuszko Trek. Je pourrai très bien prendre les 'Chairlifts' mais quitte à profiter, autant faire la montée intégrale. Et puis, je vous avoue que plus de 20$ pour 5min de montée, cela ne me tente pas trop. On verra pour la descente.

 

Merrit's Track



     C'est donc parti pour 5km de montée et une durée annoncée de 2-3h sur un chemin serpentant dans le bush au milieu probablement de … serpents au vu des bruits que l'on pouvait entendre provenant des buissons aux alentours. Bien évidemment, il y a des lézards mais je ne pense pas qu'avec leur petite taille, ils étaient capables de remuer autant de feuilles et être aussi bruyant. Bien qu'ayant l'aspi-venin avec moi, j'étais tout seul et ce n'était pas mon but de me faire bouffé bien que les serpents soient inoffensifs si on les laisse tranquille. J'accélère donc le pas lorsque j'avance sur ces chemins de terre étroits entourés de feuillages pour faire une pause lorsque je croise une grande route destinée à la descente des VTT. Autant dire que j'étais pas fier pendant toute cette montée et que j'ai probablement du y laisser de nombreuses forces. J'espère que je ne le payerai pas plus tard dans la journée.


     Après près de 2h de montée, j'arrive à une altitude de 1847m. Thredbo étant situé à 1380m. Mais le chemin ne s'arrête pas la. Il faut encore grimper un peu pour arriver au sommet réel de cette première escalade et en haut des chairlifts à 1927m au dessus de la mer. Mais une fois arrivé au premier sommet, je ne suis qu'à la moitié de mon périple bien que le chemin menant au sommet du Mont est estimé à 6,5km avec un lookout à 2km. Je m'arme donc de courage (car 6,5km pour y aller signifie aussi 6,5km pour revenir soit 13km) et après quelques photos me permettant de souffler, je repars à l'assaut du Mt Kosciuszko.

 

Valley de Thredbo à 1927m d'altitude



     A cette altitude, les arbres ne peuvent pas pousser. Je me retrouve donc dans un environnement presque désert fait de fleurs et de montagnes.

 

Sur la route du Mt Kosciuszko

 


     Après 2km, me voici au point de vue me permettant d'apercevoir pour la première fois le point culminant de l'Australie. Un petit moment d'excitation s'empare de moi en sachant que je vais monter tout là haut, sur le toit de l'Australie. C'est un peu comme nous avec le Mt Blanc, bien qu'il soit beaucoup moins facilement accessible.

 

Mont Kosciuszko Lookout

 

Mt Kosciuszko droit devant

 


     Je reprends par la suite ma route qui va s'avérer plus longue que prévu avec les nombreux arrêts photos. Je passe le long du Lake Cootapatamba, perdu dans la montagne juste avant d'arriver au pied de l'ultime montée.


     Plus que 800m et je serai au plus haut de l'Australie. J'attaque enfin l'ascension finale sur un chemin, offrant toujours une superbe vue sur les paysages, serpentant tout autour de la montagne ce qui rend l'ascension plus facile.

 

 Avant d'attaquer la montée

 

 

     15 minutes plus tard, me voici sur le sommet du Mont Kosciuszko. Objectif atteint. Un de plus. J'en profite pour observer la vue à 360° qui s'offre à moi pour m'installer et manger mon pique nique très rudimentaire, chips & gâteaux. Pas très équilibré tout ça.

 

I'm at the summit !!

 

Au sommet

 


     Après avoir fait de nombreuses photos et une petite sieste tout là haut, il est temps de repartir malgré le fait que j'étais bien, presque tout seul, sur ma montagne. Mais le dernier chairlift est à 4.30PM. Je n'ai pas le courage de redescendre l'intégralité de ce que j'ai monté ce matin donc je ne peux pas me permettre de le rater. Et puis ce sera l'occasion de prendre le télésiège. J'ai donc un peu plus d'1h30 pour parcourir les 6,5km me séparant de ce dernier.

 

     Petite parenthèse historique. Désolé, il en faut bien et celle ci est presque indispensable car elle porte sur le nom de ce mont. Pourquoi Kosciuszko ? Il vient tout simplement du nom porté par un militaire polonais. Il fut baptisé ainsi après la montée d'un autre polonais, explorateur cette fois-ci, Paul Edmund Strzelecki qui arriva à ce sommet, à 2228m d'altitude, en Février 1840. Je vous laisse admirer la vue !

 

Au sommet

 

Au sommet

 


     Quelques clichés sur la route et puis voici le moment où le mont Kosciuszko est à nouveau caché par les collines, où je ne le verrai plus. Un petit déchirement tellement je me sentais bien tout là haut. Un sentiment de solitude, l'esprit totalement vidé... Mais toutes les bonne choses ont malheureusement une fin. Je continue donc ma route et une fois arrivé à la station du télésiège, une bonne surprise. La descente est gratuite, ce qui me fait économisé près de 25$. Peut être au vu du peu de monde qu'il y avait, je ne sais pas. En tout cas, j'accepte avec plaisir.

 

En redescendant                               Le descente



     Quelques minutes plus tard, je suis de retour sur la terre ferme et je m'en vais récupérer la voiture sur les hauteurs de Thredbo.

 

Thredbo                             Thredbo


 

     Programme de la fin de journée. Nuit sur Cooma, à mi chemin entre Thredbo et Canberra afin d'éviter l'endormissement sur la route mais aussi car le YHA de Canberra est 'fully booked'.


     Arrivée sur Cooma, je pars à la recherche d'une auberge pour la nuit. Mais c'est ici que les ennuis vont commencer. La seule auberge de jeunesse propose une chambre à 45$/nuit ce qui est au dessus de mon budget, largement même. Et tous les autres établissements sont des motels vous facturant la nuit à 90$ bien que le petit déjeuner était compris dans l'un d'eux. Le YHA de Canberra étant complet, j'appelle une autre auberge, comme elle est classé dans le Lonely Planet, située dans la capitale mais les prix n'ont rien d'un backpacker. La seule solution restante est d'aller se connecter au WIFI McDo afin de chercher d'autres établissements sur Canberra, le moins cher possible, et de lancer un 'HELP' à mon ancien Couchhost, Geoff. J'ai, du coup, décidé de rentrer sur Canberra ce soir. Après une bonne demie heure de connexion, il faut quand même que j'avance sur la route de Canberra pour ne pas arriver trop tard. Entre temps, Geoff, ma dit qu'il allait se renseigner auprès de sa coloc pour savoir si ça la dérangeait que je reste ce soir.

    

     Mais les ennuis ne s'arrêtent pas là. Pour continuer, le voyant du réservoir d'essence s'allume. Combien de kilomètres je peux faire avec la réserve ?! Telle est la question qui me perturbe car je suis sur une route, droite, entourée d'arbres et de prairies sans aucune ville traversée ni stations essence. Et je ne suis pas encore dans le désert. Je croise les doigts pour arriver jusqu'à Canberra sans avoir à pousser la voiture. On va donc légèrement ralentir.


     Ca y est. Je suis en périphérie de Canberra et trouve une station essence mais encore faut-il se positionner sur une pompe qui ne réclame pas un pré-paiement. La troisième sera la bonne...Entre temps, j'ai eu la confirmation de Geoff pour ce soir : il peut m'accueillir. Je n'aurai donc pas à dormir au McDo ou dans la voiture. Mais le plus dur commence. Retrouver le chemin de la ville. Je l'aperçois devant moi avant de ne plus la voir du tout. Je fais demi tour quelque part pour me retrouver à 15km de la city, à l'opposé de la station où j'ai pris l'essence. Mais qu'est-ce que j'ai bien pu faire ?! Finalement, j'arrive à retrouver mon chemin et retrouve Geoff en bas de chez lui pour aller se manger un petit MacDo, pour changer.


     Fin de soirée relax à regarder la télé. Demain, je me rends au lycée technique de Canberra pour y passer quelques heures et déjeuner avec la directrice et son assistante. Et oui, certains sont privilégiés … Avant de reprendre un bus de nuit en direction de Melbourne.. THE COME BACK !



Etapes :
Mount Kosciuszko
Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :